DES CRIS ET DES LARMES : DU MOYEN ÂGE À NOS JOURS

APPEL À COMMUNICATIONS

Journée d’étude organisée par
Flora Ramires (LECEMO-EA 3979/ ED122),
le Jeudi 16 Juin 2011, Salle E, Centre Bièvre.

source : Calenda, cliquer ici

Lucien Febvre invitait il y a déjà plusieurs décennies à « reconstituer la vie affective d’autrefois ». L’intérêt de l’anthropologie, de l’histoire, de la philosophie cognitive et des autres sciences concernées, a conduit ces dernières années à l’ouverture d’un véritable chantier d’investigation. Ce domaine encore émergent présente de nouveaux enjeux pour la recherche. C’est pourquoi nous nous proposons d’organiser une rencontre autour de la manifestation de deux émotions centrales, à savoir, les cris et les larmes, à partir d’un regard interdisciplinaire et diachronique. Pourquoi crie-t-on et pourquoi pleure-t-on en Europe et en Amérique Latine ?
Entre fascination et peur, les cris et les larmes traduisent bien souvent une volonté de contrôle (de l’opinion, de l’espace public…). On cherchera donc à déterminer qui pleure et qui crie (peuple, poètes, politiciens, rois,…), dans quel contexte politique et historique, et enfin on s’attachera à étudier les modes de transmission et de communication autour des cris et des larmes afin de distinguer les différents enjeux que sous-tendent leur apparition (propagande, mystification, dénonciation…). Se posera alors la question de la réception des cris et des larmes et de leur évolution dans l’espace et le temps.
Cette journée s’organisera autour de deux grands axes :
– Instrumentalisation et mise en scène des cris et des larmes (représentation du corps et manifestations corporelles dans la guerre, la paix, les négociations…). Leur portée idéologique.
– L’imaginaire des cris et des larmes à partir d’une mise en perspective comparative.
Cette journée d’étude se proposera d’explorer les différentes manifestations mettant en scène les cris et les larmes du Moyen Âge à nos jours. Ces deux modes de communication corporelle sont liés à des émotions fortes (colère, haine, douleur…). Ces cris et ces larmes se prêtent facilement à diverses formes de traitements et d’écritures. Il s’agira d’apporter un regard critique favorisant les nouvelles approches d’un point de vue historiographique, politique et religieux, tout en privilégiant l’interdisciplinarité. Enfin, nous nous intéresserons plus particulièrement aux pouvoirs des cris et des larmes.
Les propositions de communication sont à envoyer avant le 31/04/2011 à flora_ramires@yahoo.es (titre et résumé de 10 lignes).


Une réflexion au sujet de « DES CRIS ET DES LARMES : DU MOYEN ÂGE À NOS JOURS »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *