Archives de catégorie : Annonces

Call for Papers: Desire and Dante in the Middle Ages

University of Oxford, 22-24 April 2010

Concept and Organization: Manuele Gragnolati (Somerville College, Oxford) and Elena Lombardi (Bristol); with the support of the Paget Toynbee Fund, University of Oxford, and Somerville College, Oxford

Assistance: Tristan Kay (The Queen’s College, Oxford)

Keynote speakers: Bill Burgwinkle (King’s College, Cambridge) and Christian Moevs (Notre Dame)

Dante’s Divine Comedy has been appropriately called “the poem of desire”, not only because it features desire as the fundamental trait d’union between the self and God, but also because it covers the whole semantic area of this very large concept and its implications. Although rooted in the sensual (if not erotic) love for a woman, it also encompasses the theme of rational desire for knowledge, and combines the two in the spiritual drive towards the divine and the transcendental. Thus, Dante’s magnum opus explores the multiple tensions through which the notion of desire has been articulated and discussed in the diverse cultural fields since antiquity and throughout the Middle Ages – tensions which still reverberate in modern theories. Desire in Dante’s work questions the tension between lack and fulfillment, absence and presence, and earthly and divine love, with which Western culture had long engaged and would continue to do so.

Dante’s formulation of desire in the Comedy is the result of his long meditation on this concept in his other works (Vita NuovaRimeConvivioDe vulgari eloquentiaMonarchia), as well as his reception of many other discourses of desire in the Christian Middle Ages. Indeed, from courtly literature to theology, from medicine to mysticism, from spirituality and devotional practices to political theory, the question of desire is central to medieval culture, matching, and occasionally surpassing, our contemporary “obsession” with it. Whilst in each of these fields desire has a specific significance and its own terminology, it also transcends the borders of these single disciplines and is a truly inter-discursive feature of medieval culture. Although often in service of normative relations (such as the relation between matter and form, lover and beloved, soul and God), desire can also be subversive, endowed with a protean nature and transformative powers.

This conference takes Dante’s multifaceted discourse of desire as an occasion to investigate medieval concepts of desire in their multiplicity, fragmentation, and interrelation. We therefore invite papers engaging with notions of desire in Dante and/or other authors, contexts, and discourses. We particularly welcome papers that, in addition to close readings of their chosen texts, explicitly address and theorize how desire operates within them. Possible topics include:

I- desire as a bridge between the human and the divine or between soul and body

II- desire in relation to eroticism, sensuality, sexuality

III- desire in relation cosmology and the sciences

IV- desire in relation to knowledge and power

V- desire in courtly literature, medieval Aristotelianism, medicine, mysticism,    and political theory

VI- desire in relation to memory, loss, or death

VII- desire between lack and fulfillment, excess and control, suffering and joy

VIII- desire negotiating between the sacred and the earthly/profane

IX- desire in relation to language, poetry, textuality

IX- medieval vs. modern concepts of desire

Papers will be limited to 30 minutes.

Please email an abstract of maximum 500 words and a short bio-bibliographical profile (no more than 1 page) to manuele.gragnolati@some.ox.ac.uk and elena.lombardi@bristol.ac.uk by 15 October 2009.

An answer will be given by the end of November 2009.

For any other information, please contact Tristan Kay: tristan.kay@queens.ox.ac.uk

Medicine, Emotion and Disease in History

banner1

Le « Centre for the History of the Emotions » (Queen Mary, Université de Londres) vient d’obtenir un financement ( Wellcome Trust Enhancement Award in the History of Medicine) pour conduire  un programme de recherche sur 5 ans sur le thème « Médecine, émotion et maladie dans l’histoire ». Dans ce cadre, il lance un appel à candidature pour une bourse de doctorat (2009-2012) : date limite pour les candidatures fixée au 3 juillet 2009.

Emotional Geographies

800px-carte_du_tendre_300dpi Call for papers

Third International and Interdisciplinary Conference on Emotional
Geographies, April 6-8, 2010 ***

————————————————————————————————————————————–

The Third International and Interdisciplinary Conference on Emotional
Geographies will be held at The University of South Australia in
Adelaide April 5-7, 2010. Hosted by the Hawke Research Institute and
the Bob Hawke Prime Ministerial Centre.

Invited Speakers include:
Professor Sara Ahmed (Goldsmiths College, University of London)
Professor Pal Ahluwalia (University of South Australia)
Professor Michael Dutton (Griffith University & Goldsmiths College)
Professor Sophie Watson (Open University)
Professor Stephanie Hemelry Donald (University of Sydney)

Call for papers
We invite papers that interrogate emotion, society and space from
diverse disciplinary and multidisciplinary backgrounds. We are
interested in specific case studies as well as theoretical
examinations of the nature of connections among these terms. The
conference will be an exciting place to think about new ways of
studying the natures, cultures and histories of emotional life. We
welcome individual papers as well as panel proposals. We are happy to
receive papers that engage in experimental as well as traditional
formats.

Possible topics include:
â- Embodiment and emotions;
â- Dynamics of affect;
â- Affective attachment and the other-than-human
â- Emotional labour and management;
â- Affective spaces and the transnational;
â- Migration, postcolonialism and emotions;
â- Indigenous knowledges and emotion;
â- Emotional architectures and landscapes of emotion;
â- Affect, sense, sensation;
â- Emotional publics and passionate politics;
â- Semiotics and poetics of affect/emotion;
â- Theories of affect, emotions, feelings;
â- Affect and tourism;
â- Queer spaces of affect;
â- Emotion and political reform.

One special theme of the conference is Consuming and Producing
Affective Spaces of Taste. Focusing on the relations of production and
consumption we want to examine how spaces of tastes are being
refigured within the cultural economics of transglobalisation. We are
especially interested in specific studies of the changing geographies
of food, tourism, and other material commodities, as well as more
general theoretical investigations of the connections between
production, consumption, emotions and space.
The conference organizers welcome proposals for further special themes.

Abstracts of 300 words to be sent to [CPCSGlobalisation@unisa.edu.au]
by July 17 2009.

The venue
The University of South Australia is an innovative institution with a
strong emphasis on multidisciplinary and collaborative research with
industry. It is located in Adelaide; a vibrant cultural capital
surrounded by four of Australia’s premier wine growing regions. With
close proximity to the outback and in the driest state in Australia,
Adelaide compels us to think about the emotions of land care,
Indigenous culture, food production and transglobal economic and
cultural connections.

Chair of the Organizing Committee
Professor Elspeth Probyn FAHA
Research SA Chair & Professor of Gender & Cultural Studies Co-Director
The Centre for Postcolonial and Globalisation Studies The Hawke
Institute The University of South Australia.

Le marketing des émotions

Le Sensolier est une association réunissant des chercheurs et des acteurs du monde industriel qui se penchent sur la « sensorialité » à fin d’enquête sur les ressentis des consommateurs.

Symptôme de l’intégration des sciences de l’émotion désormais dans le champ, ô combien légitimant, de l’expertise, le Sensolier lance un appel à contribution sur Calenda pour une journée thématique intitulée : « Émotions, sentiments, humeurs… du rôle de l’affectif dans la sensorialité ? » (15 octobre 2009)

Extrait de l’argumentaire:

« L’objectif de la journée est de rassembler, et donc confronter, des points de vue diversifiés sur cette question : approches théoriques ou méthodologiques, résultats d’études, afin d’enrichir les réflexions et les pratiques de chacun. Nous souhaitons questionner ces concepts (émotions, sentiments, humeurs, plaisir…) dans les différents champs scientifiques où ils sont travaillés, leurs définitions, les relations qu’ils entretiennent et leurs conséquences dans les études sensorielles.

Dans l’esprit du Sensolier, valorisant l’échange pluridisciplinaire, cette journée pourra associer physiologistes, cliniciens, anthropologues, sociologues, psychologues, linguistes… et praticiens ou chercheurs en évaluation sensorielle et études consommateurs et marketing autour du thème. »

Demain, l’histoire des émotions aux portes de l’expertise marketing? Qui l’eut cru?

Workshop ‘Emotions in Translation: Lost or Found?’

The NCCR Language & Culture research focus team are pleased to
announce an interdisciplinary workshop ‘Emotions in Translation: Lost or
Found?’

The workshop will include:

– A round-table discussion with the workshop presenters, the invited translation and interpretation professionals from the United Nations Office in Geneva and the School of Translation and Interpretation at the University of Geneva.

– 7 workshop presentations researchers from sociolinguistics, psycholinguistics, semantics, anthropology, classical languages research,  and literary criticism.

Date:  May, 6, 2009
Place: CISA (7 rue des battoirs, 3e étage, Genève) conference room
Time: 9:00-17:00.

Programme, résumés des interventions : cliquer ici

Les émotions pénitentielles

Dans le cadre du Pôle de Recherche National en Sciences Affectives et de l’atelier de
recherche « Myths and Rites as Cultural Expression of Emotion », Damien Boquet, du programme EMMA, donnera une conférence sur le thème :

« Les émotions pénitentielles à la fin du Moyen Âge. Efficacité et performance » (Vendredi 24 Avril 2009, 9h15-12h, UniBastions, B111, Genève).

Annonce du séminaire : cliquer ici.

EMMA à la Nuit de la Philo

Piroska NAGY a présenté à la Nuit de la philosophie tenue à l’UQAM le 21-22 Mars 2009 une conférence intitulée « Peut-on faire une histoire des émotions? », accompagnée d’une performance de « prof en grève » en se mettant en scène dans des habits et postures non-conventionnels pour une professeure.
Pour savoir pourquoi les professeurs de l’UQAM sont en grève, cliquez ici.

Cultural History of Emotions in Premodernity

Carl Michael Bellman in tears. Painting by Pehr Hilleström 1790, National Museum of Fine Arts, Stockholm

Nous poursuivons notre présentation des différents programmes de recherches sur l’histoire des émotions avec le programme CHEP (Cultural History of Emotions in Premodernity). Animé par une équipe de chercheurs de l’université d’Umeå dans le nord de la Suède, CHEP a tenu son colloque fondateur en octobre 2008 : Piroska Nagy, qui y participait pour EMMA, en a fait le compte rendu dans ce carnet (voir aussi le texte de sa conférence d’ouverture). Comme son nom l’indique, CHEP se donne pour ambition de couvrir un très large champ de recherche, à la fois par sa profondeur chronologique (jusqu’au XIXe siècle) et par sa perspective comparatiste, tout en se positionnant dans la mouvance des cultural studies. A terme, le programme espère devenir une plate-forme de discussions (d’où la possibilité pour les chercheurs de l’émotion de s’inscrire à un forum) et de collaboration entre projets. Pour l’heure, un deuxième colloque est annoncé pour 2010.

Damien Boquet

EMMA au « Marathon des savoirs »

Le collectif « Rêvons l’université », créé  pour lutter contre les conceptions utilitaristes de la recherche et du savoir que le gouvernement tente d’imposer dans l’université française, organise du mercredi 11 au vendredi 13 février un « Marathon des savoirs » à Marseille (Université de Provence, site Saint-Charles), deux jours de conférences non-stop de 8 à 22 heures, accompagnées de films et de débats.

Ces conférences, animées par des chercheurs et des enseignants-chercheurs, sont ouvertes à tous et ont pour objectif de faire partager quelques moments de la vie du monde de la recherche, en dehors de toute contrainte : voir programme.

Centre for the History of the Emotions

Le « Centre pour l’histoire des émotions » (Queen Mary, Université de Londres) est dirigé par Thomas Dixon, historien de la philosophie, bien connu des historiens de l’émotion grâce à son livre important sur l’émergence de la catégorie d’émotion à l’époque moderne : From Passions to Emotions. The Creation of a Secular Psychological Category (Cambridge UP, 2003).

Le Centre compte une vingtaine de membres et se présente comme le premier programme de recherche au Royaume Uni dévolu exclusivement à l’histoire des émotions. Il convient désormais de lui adjoindre le programme mis en chantier à l’université d’Oxford consacré aux émotions dans le monde grec ancien.

La particularité du Centre for the History of the Emotions par rapport à d’autres programmes tel EMMA est de mettre l’accent surtout sur les théories de l’émotion ainsi que sur l’histoire de la médecine et des sciences. On peut consulter le programme des conférences pour l’année 2009 sur leur site. Pour le Moyen Âge, on retiendra déjà la conférence de Barbara Rosenwein (Loyola University, Chicago), l’un des chefs de file de l’histoire médiévale des émotions et collaboratrice des plus actives d’EMMA, le 5 octobre 2009, intitulée « Towards a New History of Western Emotions ».

Il suffit de consulter la rubrique « liens » du carnet d’EMMA pour constater que désormais le champ de l’histoire de l’émotion dispose de programmes bien implantés et actifs dans plusieurs pays européens : Allemagne, France, Suède, Suisse, Italie ou Grande-Bretagne. Des contacts et des échanges existent entre ces programmes qui confirment une fois de plus que l’histoire des émotions n’est en rien cloisonnée par des écoles nationales mais les collaborations directes sont encore rares. La plupart de ces programmes sont jeunes mais la prochaine étape dans l’organisation de la recherche en histoire des émotions devra sans doute être leur mise en réseau.

Thumos : un groupe de recherche sur les émotions, les valeurs et les normes

Le projet « Thumos » réunit une équipe de philosophes conduite par Kevin Mulligan, en cheville avec le Pôle de recherche suisse en sciences affectives, qui étudie l’émotion sous l’angle de la philosophy of mind, en particulier en plaçant au centre de la compréhension des affects la question de l’intentionnalité. On peut trouver une présentation du programme et de ses activités sur son site et les grandes orientations scientifiques sur le Wiki de l’université de Genève.

Parmi les premières productions, il faut signaler un ouvrage de synthèse paru au printemps 2008 chez Vrin, Qu’est-ce qu’une émotion? par Julien Deonna et Fabrice Teroni. Le premier a participé récemment à l’émission de la Radio Suisse Romande « Les temps qui courent » (podcast de l’émission).

On peut également espérer beaucoup de la préparation d’un ouvrage collectif qui s’intitule provisoirement In Defense of Shame: a Philosophical Study, dont on peut déjà consulter le synopsis, ainsi que le plan d’édition.

Pour les historiens, cette approche de l’émotion comme « phénomène intentionnel », c’est-à-dire pour le dire a minima comme porteur intrinsèquement d’une visée, est sans doute un élément d’importance, dans la mesure notamment où elle permet de dépasser les fausses césures entre émotions « authentiques » (celles qui relèveraient exclusivement d’une spontanéité réactive) et les émotions « scénarisées » ou ritualisées, que l’historien rencontre si souvent dans ses sources, narratives ou normatives. En tout cas, voici un outil qui devrait s’avérer utile pour venir à bout de certaines adhérences.

D. Boquet

Source : Benoît Beyer de Ryke

Fixer l’expression des émotions (séminaire de l’IRIST)

La question de l’expression corporelle des émotions sera le prochain chantier du programme EMMA en 2009, nous y reviendrons bientôt. Pour l’heure, signalons autour de cette thématique le séminaire de l’Institut de Recherches Interdisciplinaires sur les Sciences et la Technologie (IRIST – Université Louis Pasteur de Strasbourg).

13 janvier 2009 : Histoire de l’art et histoire des sciences

Martial Guédron (Université Marc Bloch, Strasbourg) : L’expression des émotions avant l’ère de l’instantané

Stéphanie Dupouy (ENS/Centre Cavaillès) : L’observation scientifique de l’expression à l’âge de la photographie

Salle de la Table Ronde
Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme d’Alsace (MISHA)
5, allée du Général Rouvillois
67083 Strasbourg

HORAIRE
De 14h30 à 17h30

Source : Anne Carol