Plaisirs féminins dans la littérature française de la Renaissance

Source : Classiques Garnier

Audrey Gilles, Plaisirs féminins dans la littérature française de la Renaissance, Paris, Classiques Garnier, 2022.

 

 

 

 

Table des matières

Note sur la transcription des textes     9

Introduction    11

PREMIÈRE PARTIE

PLAISIR FÉMININ ET ESPACE CONJUGAL

La volupté féminine dans le mariage    39

La volupté féminine et la génération de lhomme    39

Perspectives médicales : voix masculines    39

Perspectives littéraires : voix féminines    54

« Jouïssance par mariage ».
Une revendication féminine ?    63

Quels discours féminins pour le plaisir de lépouse ?    63

Lépouse non honorée par son mari    81

Vers une redéfinition de lhonneur ?    96

La volupté féminine en dehors du mariage   113

Plaisirs féminins de ladultère   113

Plaisirs adultères dans LHeptaméron :
ruses féminines, ruses du texte   114

Hélisenne de Crenne
et la voix donnée au plaisir féminin adultère   152

Plaisirs déviants.

Homosexualité et godemichés   179

624

Normaliser la déviance :
entre condamnation et perplexité   180

Normaliser la déviance ? Une poétique de lécart   188

DEUXIÈME PARTIE

PLAISIR FÉMININ ET ESPACE SOCIAL

Plaisirs damour   209

1540-1550. Lhéritage courtois
à la lumière néoplatonicienne   212

Plaisir dêtre servie   213

Jouir du plaisir de lamant   237

1550-1599. Relectures sensuelles du schéma
courtois par le pétrarquisme   255

Linvitation érotique : une poétique du hic et nunc   257

Variétés de la volupté : renouveler la poésie amoureuse   285

Plaisirs de Cour   301

Plaisirs du corps   301

Plaisirs de la coquetterie   301

Plaisirs de la danse   330

Les dames de Cour de Papillon de Lasphrise   349

Plaisirs de la parole, plaisirs de léchange   365

Corps, paroles et silences dans les Nouvelles Récréations   368

Rieuses et conteuses dans LHeptaméron   380

Du plaisir de léchange
au plaisir de savoir chez Taillemont   394

625

TROISIÈME PARTIE

PLAISIR FÉMININ ET ESPACE DE SOI

La voluptas

Plaisirs de laccomplissement hors de soi   409

Plaisirs de la maternité.

Injonctions, ambiguïtés, silences   409

De la femme entière à la mère entière :
les voix masculines du plaisir maternel
comme garant de laccomplissement de soi   410

Le plaisir maternel dans LHeptaméron :
aveuglements et substitutions   429

Figures de lectrices voluptueuses.

Réflexion didactique et représentation fantasmatique   444

Lire cest jouir : quel plaisir du savoir ?   446

Lire cest jouir : une érotique du texte offert   455

Voluptas ou gaudium ?
Les ambivalences poétiques de Tyard   464

Le gaudium

Plaisirs de la connaissance de soi   473

Plaisirs de létude, « honneste passetemps »
et « plaisir sage »   473

Louise Labé : émulation, transgression, provocation    473

Les dames Des Roches :
émulation, transmission, conciliation   477

Plaisirs mystiques.

Connaissance de soi par la connaissance de Dieu   498

Marguerite de Navarre : la joie et le je   498

Gabrielle de Coignard :
les angoisses qui procèdent de la joie divine   523

La volupté-joie du saisissement de soi.

Plaisir de la « saillie »   537

626

Plaisir et bonheur chez Louise Labé
et Pernette Du Guillet : pour une érotique nouvelle   539

Hélisenne de Crenne ou le plaisir du roman imaginaire   563

Conclusion   585

Bibliographie   595

Index nominum   619

The Routledge Companion to Literature and Emotion

Source : Routledge

Patrick Colm Hogan, Bradley J. Irish, Lalita Pandit Hogan (ed.), The Routledge Companion to Literature and Emotion, Routledge, 2022

 

 

Book Description

 

The Routledge Companion to Literature and Emotion shows how the “affective turn” in the humanities applies to literary studies. Deftly combining the scientific elements with the literary, the book provides a theoretical and topical introduction to reading literature and emotion.

Looking at a variety of formats, including novels, drama, film, graphic fiction, and lyric poetry, the book also includes focus on specific authors such as Shakespeare, Chaucer, Jane Austen, Virginia Woolf, and Viet Thanh Nguyen. The volume introduces the theoretical groundwork, covering such categories as affect theory, affective neuroscience, cognitive science, evolution, and history of emotions. It examines the range of emotions that play a special role in literature, including happiness, fear, aesthetic delight, empathy, and sympathy, as well as aspects of literature (style, narrative voice, and others) that bear on emotional response. Finally, it explores ethical and political concerns that are often intertwined with emotional response, including racism, colonialism, disability, ecology, gender, sexuality, and trauma.

This is a crucial guide to the ways in which new, interdisciplinary understandings of emotion and affect—in fields from neuroscience to social theory—are changing the study of literature and of the ways those new understandings are impacted by work on literature also.

 

Table of Contents

 

Introduction. Literary Feelings: Understanding Emotions

Patrick Colm Hogan and Bradley J. Irish

 

Part 1

Theoretical Perspectives

 

1. Affective Neuroscience: The Symbiosis of Scientific and Literary Knowledge

Laura Otis

2. Affect Theory

Wendy J. Truran

3. Cognitive Linguistics: A Perspective on Emotion in Literature

Zoltán Kövecses

4. Cognitive Science: Literary Emotions from Appraisal to Embodiment

Marco Caracciolo

5. Embodiment: Embodied Simulation and Emotional Engagement with Literary Characters

Hannah Chapelle Wojciehowski and Vittorio Gallese

6. Empirical Approaches to Studying Emotion in Literature: The Case of Gender

Chantelle Ivanski, Marta M. Maslej, and Raymond A. Mar

7. Evolution: How Evolved Emotions Work in Literary Meaning

Joseph Carroll

8. The History of Emotions and Literature

Andrew Lynch

9. Philosophy, Literature, and Emotion

Noël Carroll

 

Part 2

Emotions of Literature

 

10. Aesthetic Emotions

Sibylle Baumbach

11. Paradoxes of Literary Emotion: Simulation and The Zhào Orphan

Patrick Colm Hogan

12. Sympathy and Empathy

Derek Matravers

13. Tragedy and Comedy: Emotional Tears and Trust in King Lear and Cymbeline

Lalita Pandit Hogan

 

Part 3

Literature and Emotion in the World

 

14. Colonialism and Postcolonialism

Suzanne Keen

15. Disability, “Enslavement,” and Slavery: Affective Historicism and

Fletcher and Masssinger’s A Very Woman

David Houston Wood

16. Ecology and Emotion: Feeling Narrative Environments

Alexa Weik von Mossner

17. Morals: The Ethical Gangster

Blakey Vermeule

18. Gender, Emotion, Literature: “No Woman’s Heart” in Shakespeare’s Twelfth Night

Cora Fox

19. Race and Ethnicity

Christopher González

20. Sexuality

Tiffany Diana Ball

21. Trauma and Its Future: Re-Visiting Aesthetic Form Debates

E. Ann Kaplan

 

Part 4

Elements of Literary Structure and Experience

 

22. Authors: Cognitive Patterns and Individual Creativity

Cristóbal Pagán Cánovas

23. Character and Emotion in Fiction

Keith Oatley

24. Language, Style, and Texture

Peter Stockwell

25. Narrative and Plot: Unreliable Feelings and the Risks of Surprise

Vera Tobin

26. Readers

Richard J. Gerrig

27. Social Reception

Bradley J. Irish

28. Stories: Particular Causes and Universal Genres

Patrick Colm Hogan

 

Part 5

Modes of Literature

 

29. Drama: Feeling Out Loud in Shakespearean Apostrophe and the History of Emotions

Gail Kern Paster

30. Film: The Affective Specificity of Audiovisual Media

Jens Eder

31. Graphic Fiction: BIPOC Teen Comics

Frederick Luis Aldama

32. Lyric

John Brenkman

33. Prose Fiction

Bartosz Stopel

 

Part 6

Literary Examples

 

34. Geoffrey Chaucer

Stephanie Downes

35. William Shakespeare: Anxieties About Trust in The Tempest

Lalita Pandit Hogan

36. Jane Austen and the Emotion of Love

Keith Oatley

37. Virginia Woolf’s Development of a Sociology of Emotion

in the Composition of The Years (1937)

Emily Ridge

38. Helon Habila: Structural Helplessness and the Quest for Hope in Oil on Water

Donald R. Wehrs

39. Viet Thanh Nguyen: Navigating Anger and Empathy in The Sympathizer

Sue J. Kim

La fabrique des emotions

Source : PUF

Louis Quéré, La Fabrique des émotions, Paris, PUF, 2021.

Résumé

Nos émotions gouvernent au côté de la raison notre manière de percevoir le monde qui nous entoure, de nous y situer et d’agir. Si la modernité les localise dans l’intériorité psychologique du sujet, les recherches récentes, participant aussi bien des neurosciences que des sciences humaines et sociales, tendent à voir dans les émotions le moteur de nos actions, les orientant vers l’environnement qui les conditionne comme elles le modifient. Cet ouvrage se propose d’explorer les avancées de la science des émotions, faisant la part belle au pragmatisme, sans négliger les approches phénoménologiques. À rebours des thèses de la neurobiologie risquant de les réduire à leur substrat biologique, l’auteur s’intéresse aux dimensions socioculturelle et expressive des émotions défendues par Dewey et Wittgenstein. Le phénomène des émotions collectives est également abordé sous un angle sociologique et anthropologique à partir des travaux de Durkheim et Mauss, pour faire valoir le rôle du groupe dans la genèse d’émotions parfois destructrices, mais aussi créatrices. L’analyse de ce phénomène est cruciale pour comprendre les événements politiques et les passions sociales qu’ils soulèvent, de même que les pratiques rituelles et artistiques.