Histoire des émotions collectives (vient de paraître)

Le dernier né (ou la dernière née car son genre est fluide) d’EMMA vient de naître et paraître, tous ses sens éveillés au monde et aux autres. Bonne lecture !

 

Damien Boquet, Piroska Nagy et Lidia Zanetti Domingues (dir.), Histoire des émotions collectives. Épistémologie, émergences, expériences, Paris, Classiques Garnier, 2022. 425 pages. ISBN : 978-2-406-13100-7. 28 euros.

 

Qui n’a jamais vécu cette sensation, exaltante souvent, effrayante parfois, d’être emporté par la foule, comme absorbé dans le « tous ensemble ! » scandé d’une seule voix ? Telles sont les émotions collectives, concrètes et impalpables, sensibles et fuyantes. Des spectacles romains aux « gilets jaunes », une équipe d’historiennes et d’historiens a entrepris d’enquêter sur cette étrange expérience. Comment la notion a-t-elle été pensée par les sciences humaines et sociales depuis le xixe siècle ? Comment les émotions collectives sont-elles forgées par les discours dans l’histoire ? Comment agissent-elles sur le cours des événements ? Ces grandes questions guident les quinze études réunies dans ce volume d’histoire collective.

Sommaire

PREMIÈRE PARTIE

HISTOIRE INTELLECTUELLE
DE LA NOTION DÉMOTION COLLECTIVE
DEPUIS LE XIXe SIÈCLE

 
Nagy (Piroska), “Histoire des émotions collectives. Éléments pour la trajectoire d’un phénomène et d’un concept”, p. 9-64
 
Boquet (Damien), “Un désir de foule. Du collectif de l’émotion à l’émotion collective dans la psychologie scientifique (xixe – début xxe siècle)”, p. 65-89
 
Courtine (Jean-Jacques), “La voix du peuple. Les émotions, le langage et la foule à l’aube de l’ère des masses”, p. 91-105
 
 

DEUXIÈME PARTIE

FABRIQUE DE LA FOULE ÉMUE

 
Forichon (Sylvain), “Étude de quelques cas d’émotions de foule lors des spectacles de l’Antiquité romaine”, p. 109-131

Nagy (Piroska), “Événement et émotion collective. Le cas des Flagellants à Pérouse (1260)”, p. 133-162
 
Klaniczay (Gábor), “Le moment du miracle. Émotions collectives dans deux collections de miracles d’Europe centrale : sainte Élisabeth et sainte Marguerite de Hongrie”, p. 163-185
 
Challet (Vincent), “De quo… fuerunt dolentes & turbati.
De l’émotion comme dé-légitimation du politique”, p. 187-210
 
Brazil (Sarah), “Collective Emotions and the Audience in Early English Drama”, p. 211-236
 
Morosini (Giulia), “From Fearful to Brave. The Shaping of Collective Emotions through Bodily Practices by the Italian Renaissance Condottieri”, p. 237-258
 
 

TROISIÈME PARTIE

LA FOULE ANIMÉE PAR LÉMOTION

Murray (Nathan), “Les tumultes de la multitude. Versatilité et verticalité de l’émotion populaire chez Cicéron”, p. 261-284
 
Weber (Anne-Gaëlle), “La colère de la foule au service de la construction de l’altérité. L’exemple de l’hagiographie missionnaire carolingienne”, p. 285-306
 
Zanetti Domingues (Lidia Luisa), “Foules émues au pied de l’échafaud dans l’Italie communale des xiiie et xive siècles”, p. 307-326
 
Vidoni (Nicolas), “L’émotion collective au défi de la foule
Les débuts de la Révolution à Montpellier”, p. 327-352
 
Wahnich (Sophie), “Les émotions collectives comme émotions sacrées et souveraines pendant la Révolution française 1789-1794”, p. 353-382
 
Bantigny (Ludivine), “« Gilet jaune colère noire ». Affects politiques d’un mouvement historique”, p. 383-403
 
 
Index des noms de personnes, p. 405-410
 
Index des noms de lieux, p. 411-413
 
Résumés, p. 415-421
 
Table des matières, p. 423-425