Souriez jaune, vous êtes filmé(e)

Les théories néo-physiognomonistes de Paul Ekman, défenseur de la théorie des émotions discrètes et taxinomiste de leurs expressions faciales (ce qu’il a pompeusement intitulé « Facial Action Coding System »), m’ont toujours paru si pauvres et naïves que j’ai longtemps pensé qu’elles tomberaient d’elles-mêmes en poussière à mesure que se consolideraient les sciences de l’émotion. Il faut croire que la naïveté était plutôt de mon côté comme me le rappelle encore la lecture d’une chronique du blog de Jules Evans qui rend compte d’une récente conférence de James Russell au « Centre for the History of Emotions » (Queen Mary, Londres). Evans, citant James Russell, confirme qu’outre-Atlantique les théories de Paul Ekman ont plus que jamais pignon sur rue, jusqu’à servir de méthodologie pour détecter les terroristes potentiels dans les aéroports… Pas de quoi rire, même jaune.

NB: pour une critique systématique des théories universalistes de Paul Ekman depuis la méthode historique, je renvoie aux travaux récents de Barbara Rosenwein, en particulier “Problems and Methods in the History of Emotions”, dans Passions in Context, 1 (2010).



Citer ce billet
Damien Boquet (2010, 19 novembre). Souriez jaune, vous êtes filmé(e). Les émotions au Moyen Âge, carnet d'EMMA. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o7h0

Une réflexion sur « Souriez jaune, vous êtes filmé(e) »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.