Affects, émotions, convictions: l’intime et l’historien

C’est ainsi que s’intitule le dossier (2014 /5), consacré à l’histoire des émotions, de la revue Source(s), Cahiers de l’équipe de recherche ARCHE, Arts, Civilisation et Histoire de l’Europe de l’Université de Strasbourg, également accessible en ligne, téléchargeable en intégralité ou par article .

En voici la table des matières ici :

Sommaire 

I. DOSSIER. AFFECTS, ÉMOTIONS, CONVICTIONS : L’INTIME ET L’HISTORIEN

Présentation
Anne Corneloup

Les émotions dans le monde régulier au Moyen Âge : quelques pistes de recherche (XIIe-début XIIIe siècle)
Benoît-Michel Tock

“Sculpter les mouvements de l’âme” : traduction des affects et émotions dans la sculpture du XIIIe siècle
Denise Borlée

Autour d’une “Jeune femme au nourrisson” de Cranach : traces de l’intime conjugal dans le portrait
Anne Corneloup

“Dextrarum junctio” ou le sceau des âmes unies : usages d’un geste dans la France des XVIIe et XVIIIe siècles
Temenuzhka Dimova

Exposer ou voiler ? Les représentations de la douleur au XVIIIe siècle
Barbara Stentz

Écrire la Catastrophe : l’historien-témoin et le génocide juif en Pologne, 1945-1950
Audrey Kichelewski

II. AUTOUR D’UNE SOURCE

Louis de Beer : part de l’intime dans la correspondance familiale d’un jeune administrateur au temps de Napoléon
Juliette Deloye

Correspondance de Louis de Beer. Extraits choisis, 1791-1813
Édition annotée



Citer ce billet
Piroska Nagy (2015, 6 février). Affects, émotions, convictions: l’intime et l’historien. Les émotions au Moyen Âge, carnet d'EMMA. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o7o7