Contextes littéraires, émotions judiciaires

Source : Classiques Garnier

Christine Baron, Contextes littéraires, émotions judiciaires, Paris, Classiques Garnier, 2020, 298 p.

Résumé : Au centre du processus judiciaire, les émotions. La littérature, en représentant et en cultivant celles-ci, développerait empathie et pratique compréhensive du jugement. C’est à partir de la nature même du droit, verbe et non émotions brutes, que cette thèse du mouvement « Droit et littérature » est débattue.