Émotions en bataille XVIe-XVIIIe siècle

Source : Hermann

P. Bastien, B. Deruelle, L. Roy (dir.), Emotions en bataille XVIe-XVIIIe siècle. Sentiments, sensibilités et communautés d’émotions de la première modernité, Hermann, 2021.

Présentation

Puissante, constructive et active, l’émotion est un lien social et un facteur de solidarité. Elle est à la source de nombreuses nouveautés associées à la première modernité et constitue le moteur d’importants basculements de l’ordre ancien. Alors que les expériences émotionnelles des acteurs et des observateurs peuvent différer radicalement, elles peuvent aussi être étroitement liées par l’interaction sociale, les représentations culturelles et visuelles et la médiatisation. C’est cet univers extraordinairement riche que nous proposons de traverser dans ce livre. Réunissant dix-huit contributions d’histoire, d’histoire de l’art et de littérature, ce volume propose des ouvertures théoriques et heuristiques inédites sur une époque bouillonnante, vive, dangereuse – et résolument moderne.



Citer ce billet
Damien Boquet (2022, 22 février). Émotions en bataille XVIe-XVIIIe siècle. Les émotions au Moyen Âge, carnet d'EMMA. Consulté le 21 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/o7x8